P10 : Jésus sauve

Quatre récits de l'Evangile pour montrer Jésus le Sauveur, venu chercher et sauver ce qui était perdu : les égarés, les pécheurs, les opprimés, les bandits...

Contient 4 kits-leçons.

Pour voir plus de détails, cliquez sur le titre des kits-leçons ci-dessous.

Résultats 1 à 5 sur 5Montrer :     Articles par page
  • Hot
    icone_p10a.jpg icone_p10a.jpg
    6,80 €
    Par la parabole de la brebis perdue, l'enfant apprend que Jésus est venu chercher et sauver ce qui était perdu.
  • icone_p10b.jpg
    6,80 €
    icone_p10b.jpg icone_p10b.jpg
    6,80 €
    Par le récit de l'appel de Lévi (Matthieu), l'enfant apprend que Jésus n'est pas venu appeler ceux qui se croient justes, mais ceux qui se reconnaissent pécheurs.
  • icone_p10c.jpg icone_p10c.jpg
    6,80 €
    L'enfant apprend que Jésus est venu pour libérer les opprimés. Marie de Magdala
  • icone_p10d.jpg icone_p10d.jpg
    6,80 €
    Par l'histoire du bandit sur la croix, l'enfant apprend que Jésus est venu pour sauver tous les hommes.
  • Hot
    icone_p10.jpg icone_p10.jpg
    27,00 €
    Quatre récits de l'Evangile pour montrer Jésus le Sauveur, venu chercher et sauver ce qui était perdu : les égarés, les pécheurs, les opprimés, les bandits...
Résultats 1 à 5 sur 5Montrer :     Articles par page

Derniers commentaires

  • Ce que je crois

    • GNANA 23.12.2016 14:43
      Bonjour Madame, Je suis monitrice et responsable d'une classe d'enseignement au sein d'une église ...
  • Comment enseigner les 2-3 ans

    • farelle miniche 02.02.2017 17:42
      C'est tres edifiantleducat ion biblique des enfants
  • Descriptif du programme

    • Cédric 08.12.2016 11:41
      Merci pour le travail et la qualité des outils et supports proposés. Nous avons dernièrement utilisé ...
  • La pioche à chants

    • Andy Nzundu 08.02.2017 11:41
      Bonjour, y a t-il un moyen d'autionner ces chansons. veuillez m'aider svp.
       
    • Alain DUCREAU 09.01.2017 14:00
      Bonjour, Est-il possible de disposer de la partition "l'Amour est patient" de Daniel PIALAT. Merci