Bonjour à tous !


Je me présente 

Mon nom est Christine COLLET, épouse de pasteur et maman de 4 enfants aujourd'hui adultes : Pierre, Olivier, Noëmie et Alexis, auxquels il faut ajouter leurs conjoints : Catherine, Marianne, Jérémie et Mélody.

Aussi loin que je me souvienne, j'ai entendu parler de Dieu et j'ai vu ses œuvres merveilleuses dans l'église où je suis née. Petite fille, j'aimais venir aux réunions, même si j'étais très turbulente (aux dires de mes parents et amis chrétiens). J'avais soif de Dieu ; sa présence que je ressentais parmi son peuple me faisait tellement de bien. De l'école du dimanche, je ne garde que des souvenirs d'ennui et de religiosité, en tout cas, rien qui puisse nourrir ma foi naissante. Heureusement, les réunions étaient vivantes, les témoignages de l'action de Dieu étaient nombreux, et les chants entonnés à pleine voix par les chrétiens me communiquaient l'enthousiasme du peuple de Dieu. J'avais moins de 10 ans quand j'ai décidé de donner ma vie à Dieu : cette démarche était pour moi une évidence ! J'avais déjà réalisé que rien sur cette terre n'équivaut le merveilleux salut qui nous est offert en Jésus-Christ.

Pendant les années qui ont suivi, le désir de consacrer toute ma vie à son service est devenu de plus en plus intense, jusqu'à ce que je rencontre celui qui partageait ce même désir pour la vie entière, mon mari, Daniel COLLET. Nos aspirations communes nous ont tout naturellement amenés à bâtir notre foyer dans cet objectif du service, nous appliquant à suivre le Seigneur de tout notre coeur avec les moyens et capacités qui étaient les nôtres.

Et nous n'avons jamais regreté ces choix décisifs des premiers années de notre vie commune. Les enfants se sont ajoutés pour notre plus grand bonheur. Les jours faciles et les plus difficiles, nous les avons connus comme tout le monde. Mais Dieu a été si bon ! Avec amour, fidélité, tendresse, prévenance, il nous a portés, guidés, consolés, secourus... les mots manquent... !

Maintenant que j'ai dépassé la cinquantaine, je jette un (bref) regard en arrière et je ne peux m'empêcher d'admirer avec quel soin Dieu a conduit mon chemin depuis mon enfance. Durant toute ma "carrière" d'épouse de pasteur, de maman, de monitrice, de responsable de moniteurs, comme au niveau professionnel, Dieu m'a préparée et équipée pour le travail que j'accomplis aujourd'hui : en premier lieu, rédiger le matériel d'enseignement de l'Atelier du Moniteur, ensuite partager mon expérience et ce que j'ai appris de Dieu avec ceux qui enseignent les enfants.

 

Comment le site Atelier du Moniteur a-t-il vu le jour ?

C'est une histoire un peu longue, mais tellement merveilleuse ! Si vous êtes curieux des œuvres de Dieu, alors poursuivez la lecture… 

Le temps de l'apprentissage

Quand mon pasteur m'a demandé de prendre en charge un groupe d'enfants pour les enseigner (j'avais alors 24 ans), il n'était pas encore évident pour tous que les moniteurs avaient besoin d'être formés. On m'a donc confié 25 enfants de tous âges et on m'a laissé faire… comme je pouvais.

Les enfants se rassemblaient dans la salle polyvalente entièrement vitrée d'un quartier d'une cité populaire. Bientôt, de petits spectateurs curieux, après avoir longuement regardé entre leurs mains collées à la vitre, ce qui se passait dans cette salle, ont commencé à entrouvrir timidement la porte pour finir par entrer. Les choses se compliquaient pour la monitrice inexpérimentée que j'étais ! Un discours-prédication ne suffisait pas ! Ces enfants pleins d'énergie et de curiosité ne demandaient qu'à recevoir, encore fallait-il que je sache comment m'y prendre … Mon inexpérience et mon incompétence auraient pu me faire baisser les bras, mais je ne pouvais pas me décider à abandonner ces enfants. Ils avaient tant besoin de Dieu ! Je voyais en eux ce que Dieu voulait faire de ces vies.

Quelques temps plus tard, une formation pour moniteurs fut organisée dans ma région. Laissant enfants et appartement à mon mari, je suis partie pour une semaine de formation, avide d'apprendre. Quelle révélation ! J'ai engrangé tout ce que je pouvais et dès mon retour, j'ai mis en pratique, dans la mesure où c'était possible, les enseignements et conseils reçus. Le changement a été radical et manifeste ! Enfin, les enfants étaient attentifs, ils se convertissaient et apprenaient à suivre Jésus !
Pendant des années, dans les différentes églises où j'ai travaillé, je me suis évertuée à apporter un enseignement adapté aux enfants auxquels je m'adressais. Cela m'obligeait souvent à écrire moi-même les leçons, à dessiner, à inventer, à faire travailler mon imagination, et surtout à me tenir devant Dieu et à prier, jusqu'à ce que j'obtienne les résultats escomptés.

Petit à petit, Dieu me fit constater le manque de prise en compte des enfants dans certaines églises et, parallèlement, il me fit prendre conscience des besoins des moniteurs. Une idée s'est installée en moi : partager ce que j'avais reçu et acquis. Mais comment faire ? Mon mari et moi y avons longuement réfléchi et nous en avons fait un sujet de prière, jusqu'à ce qu'une occasion de travailler dans le domaine de l'édition chrétienne pour les enfants se présente à moi : l'AEE (Association Enfance & Evangile) cherchait une personne pour actualiser son matériel d'enseignement. C'est ainsi que j'ai travaillé pendant 3 ans dans cette belle œuvre de Dieu, au contact de chrétiens engagés et si chaleureux. A la fin du contrat qui me liait à cette association, j'avais toujours intact dans le cœur le désir de partager ce que Dieu y avait déposé… 

Dieu montre la voie

A ce moment-là, je suis tombée malade, sans que le médecin n'en trouve la raison, sans doute un virus quelconque…. Pendant un mois, je suis restée alitée, sans force, incapable de travailler. J'ai mis à profit ce temps d'inactivité pour méditer et prier, apportant à Dieu le fardeau de mon cœur pour les moniteurs et les enfants. Une piste commençait à m'apparaître : la création d'un site Internet, avec toutes les possibilités que cet outil offre. Mais je repoussais cette idée, qui me semblait irréalisable pour de multiples raisons, et notamment mon manque d'assurance.

Un samedi matin, un chrétien de mon église me téléphone. Rapidement et sans raison apparente, il s'éloigne du sujet pour lequel il m'a contactée et commence à me parler de mon travail parmi les enfants, m'encourageant de toutes les façons possibles à aller plus loin pour mettre à profit le talent que le Seigneur m'a donné et cela pendant environ une heure. Surprise par la tournure de la conversation, je discerne la pensée de Dieu dans ces paroles. Le téléphone raccroché, après réflexion, je conclus qu'il faut plus que cela pour que j'entreprenne quelque chose, et de toute façon, quoi ?
Dans la soirée, une chrétienne de mon église me téléphone à son tour. Nous commençons à discuter puis, tout à coup, elle change de conversation et me redit les mêmes paroles que celles prononcées le matin même par le frère (avec lequel elle n'a aucun contact particulier). Le même scenario se reproduit ! Mon cœur se met à battre fort car je réalise que je suis en train d'écouter des paroles prophétiques. Impossible de nier l'évidence ! Quand je pose le téléphone, ma décision est prise : j'obéirai, malgré ma timidité, mes craintes diverses, etc., j'obéirai et Dieu s'occupera du reste…
Plus tard, j'ai raconté à ce frère et à cette sœur comment Dieu s'était servi d'eux pour me parler. Ni l'un ni l'autre n'ont eu conscience de la façon dont Dieu avait utilisé leur bouche ! Aucun souvenir de leurs paroles ! Quant à moi, leurs mots étaient gravés dans ma mémoire et dans mon cœur, et j'en aurai bien besoin durant les mois et les années qui allaient suivre.

Dès cet instant, le plan de Dieu, son but et la façon dont je devais procéder me furent révélés clairement. Il me montra comment il m'avait préparée depuis de nombreuses années, dans toutes les étapes et les situations de ma vie, afin que je devienne un instrument entre ses mains pour nourrir les enfants de son peuple. Il me montra qu'il avait tout prévu depuis bien longtemps, tant au niveau spirituel, personnel, professionnel que matériel et technique. Tout était prêt, c'était le moment et il n'y avait pas de temps à perdre !

Au travail !

Les mois suivants ont été consacrés à l'organisation du programme, puis à la réalisation du contenu du site Internet. Bien qu'ayant l'habitude d'utiliser des logiciels divers de par ma profession de secrétaire administrative, mes compétences s'arrêtaient là… et mon budget ne me permettait pas de faire appel à un webmaster professionnel.

C'est juste à ce moment-là que CVA Multimédia Productions http://studio-cva.com/ a embauché Jean-Paul VINCENT pour sa qualification dans le domaine informatique. L'impossible devenait possible ! Avec enthousiasme et efficacité, Jean-Paul a pris à bras le corps le travail de construction du site, puis avec beaucoup de patience, il a entrepris le second (grand !) chantier : ma formation.

Un an après mon "oui" à Dieu, le site Atelier du Moniteur était ouvert aux moniteurs.
La réalisation des leçons, illustrations, activités et autres représentait une tâche immense et souvent, j'ai pensé à ce que Noé avait pu ressentir, seul au pied de son arche en construction… Alors je chassais les pensées démoralisantes et je tournais les yeux vers le Seigneur de l'impossible, vers celui qui avait ordonné le travail et qui l'amènerait à son achèvement. Il a pourvu à tout, renouvelant mes forces et ma détermination, permettant que je reçoive des paroles d'encouragement au moment où c'était nécessaire. Bien souvent, j'ai l'impression qu'un ange se tient près de moi pendant que je remplis ma page blanche. L'Esprit de Dieu éclaire mes pensées, dirige mes réflexions et parfois, mes larmes coulent devant les merveilles que je découvre dans Sa Parole. Quel bonheur de les transmettre aux moniteurs et par là-même, aux enfants ! En 2015, j'ai pu abandonner mon travail pour me consacrer entièrement à l'Atelier du Moniteur.

J'aime raconter aux enfants les oeuvres merveilleuses de mon Père céleste, leur transmettre la joie et la foi qu'il a mis en moi. Aujourd'hui, c'est avec vous, monitrices, moniteurs, et autres visiteurs du site, que j'ai voulu partager cette belle aventure qui a commencé il y a quelques années et qui se poursuivra tant que le Seigneur le désirera.

"Seigneur, ton amour va jusqu'au ciel, ta fidélité monte jusqu'aux nuages.
Ta justice dépasse les plus hautes montagnes, tes décisions sont profondes comme la mer."
Psaume 36.6

 


Ajouter un Commentaire




Code de sécurité
Rafraîchir

Commentaires   

 
#4 Marie TUHIMUTU 22-07-2017 09:53
Merci Seigneur pour votre vocation. Je pense que tous service quelqu'il soit doit être une vocation. Travailler pour Dieu est un sacerdoce et je remercie Dieu qu'Il ait suscité en vous cette vocation et que vous travaillez avec crainte et humilité. Que Dieu vous accorde la conversion, la consécration des enfants qui vous écouterons. Soyez bénie en Jésus et que Son Esprit Saint toujours vous accorde le discernement et conduise à la repentance des enfants. Soleil de la Nouvelle Calédonie dans le Pacifique
Citer
 
 
#3 Lucas Marie 17-03-2016 09:46
Merci pour ce beau témoignage. Cela montre a l'évidence, que quand Dieu est a l'origine d'un projet ,cela se réalise...
Citer
 
 
#2 David_m 29-01-2016 11:03
Bravo !
Votre histoire est inspirante, et merci pour ce très joli site internet, qui va devenir certainement une référence en la matière !
Merci pour votre travail
Citer
 
 
#1 Lise Palaprat 07-01-2016 16:18
Grâce à notre Seigneur, vous êtes devenue une source de bénédiction pour notre assemblée. On vous porte dans nos cœurs et dans nos prières. Fraternellement , pasteur Jérémie Chane.
Citer
 

Nouveautés

Echantillons & Programmes

Derniers commentaires

  • Bonjour à tous !

    • Marie TUHIMUTU 22.07.2017 09:53
      Merci Seigneur pour votre vocation. Je pense que tous service quelqu'il soit doit être une vocation.
  • Descriptif du programme d'enseignement

    • Chollet 22.06.2017 04:09
      Je suis responsable de monitrices pour enfants de 7a 12 ans. Je suis intéressé par le matériel que ...
  • Formation pour moniteurs d'école du dimanche

    • wil 03.05.2017 18:31
      monitrice d'école du dimanche avec une équipe de 3 monitrices d une petite église.
  • Obtenir une remise

    • Claude 26.07.2017 23:48
      It may be thе еnd of thе road foг your relationship. Look int᧐ mү homepage :: jealous girlfriend ...
  • Préparer une leçon : comment s'y prendre ?

    • Bebeni Bruno 28.07.2017 10:05
      Merci pour les documents