Sélectionner une page


mono_noirEst-il nécessaire d’avoir une aptitude particulière à s’occuper des enfants ou une affection spéciale envers eux pour être apte à leur enseigner la Parole de Dieu ?

Tout d’abord, être un bon animateur (= savoir diriger un groupe, organiser des activités, avoir un bon contact avec les enfants…) ne veut pas dire être un bon moniteur (= formateur, enseignant) et vise versa. Mais l’un n’empêche pas l’autre, bien sûr.
 
Ensuite, le moniteur doit avoir, non seulement des compétences pédagogiques, mais aussi la capacité d’accomplir un travail spirituel. Que ce niveau d’exigence ne nous effraie pas : de simples vases d’argile, le Seigneur fait des vases d’honneur, utiles et efficaces, si nous nous laissons façonner et instruire par Lui.
 
Enfin, il est toujours possible de se former, quelque soit notre âge, notre avancement spirituel ou notre niveau d’études. (Journée de formation et de partage, formations A.E.E., manuel pour moniteur)
 
C’est bien sûr un investissement en temps et cela représente un coût. Mais, comme il serait dommage que les enfants soient privés d’un enseignement correct, simplement parce que nous n’avons pas pris le temps ou consacré les moyens nécessaires pour devenir un bon moniteur.
 
Et si nous devons faire face à des obstacles insurmontables, parlons-en à notre Père céleste et mettons notre foi en action. Le Seigneur est tout particulièrement prêt à nous emboîter le pas dès que nous engageons un effort en direction des enfants.
 
 
© Atelier du Moniteur

 

tempus dapibus lectus dolor porta. id, libero justo