Sélectionner une page

panneau_dangerpanneau_travauxUn article de Nicole DENIZOU.

Les adolescents qui sont-ils ? Des êtres en devenir, en construction, sans défense, je dirais en chantier.
Il leur faut donc des mesures de sécurités impératives.

Les règles de sécurité

Pour vivre en sécurité, il faut accepter des règles qui sont parfois contraignantes et que l’on ne comprend pas toujours. Mais des dangers non apparents peuvent subvenir. Seul le spécialiste sait pourquoi. Nous, en tant qu’adultes nous avons une responsabilité : avertir du danger ! Nous le connaissons malheureusement souvent par expérience. L’infraction à la règle comporte des risques et des risques parfois mortels. La règle est faite pour qu’on la respecte, elle nous protège et assure notre sécurité.

L’équipement

Notre vie est précieuse, nous n’en avons qu’une et il faut leur enseigner à en prendre le plus grand soin. Nous pouvons leur apprendre également à se réfugier dans le rocher, là où l’ennemi ne peut pas aller. Mais ils ont aussi besoin de s’équiper et ils doivent savoir pourquoi cet équipement est nécessaire, indispensable :
• Le casque du salut : il va être salutaire dans maintes situations. Il va protéger la tête de toutes les projections, les chocs, les attaques extérieures.
• Port des chaussures : elles protègent des embûches, des échardes, des pierres du chemin, du froid, de la chaleur, des morsures de bêtes que l’on peut rencontrer, elles aident à atteindre le but que l’on s’est fixé avec zèle.
• Le bouclier de la foi : il sert à se protéger le corps, il arrête les flèches empoisonnées de l’ennemi : sida, mauvaise compagnie, drogue, sexe.
• L’épée de l’esprit : c’est une arme offensive, elle sert à se défendre ; il est très important d’apprendre à un adolescent à se défendre, car il est dans cette période de mutation donc sans défense.
• La ceinture de vérité : La vérité rend fort. Elle permet de rester debout, de garder son corps droit.

Le rôle de l’adulte

Nous n’avons pas toujours la réponse à leurs questions.
Nous n’avons pas toujours les solutions pour résoudre leurs problèmes.
Nous ne pouvons pas toujours éviter qu’ils passent par des difficultés.
C’est à eux de trouver, de chercher, d’apprendre. Rien ne vaut les expériences personnelles, ce que l’on comprend par soi-même.
Notre seul impératif : être des référents, poser un cadre, des limites à ne pas franchir. Fixer des règles, négociables et non négociables. Nous avons tous besoin de sécurité, de liberté, de panneaux qui indiquent la voie.